Pierre GASCON

Pierre GASCON

 

ADIF 38 Gascon Pierre deces

Pierre Gascon, Déporté-Résistant, Président national de la FNDIR

 

 

Notre cher Pierre Gascon, Déporté-Résistant, Président national de la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance FNDIR, nous a quittés le 12 février 2019, dans sa 98ème année.

 

Haut Dignitaire de la République, notre Ami Pierre Gascon était
Grand Officier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur,
Commandeur dans l'Ordre national du Mérite, Chevalier dans l'Ordre du Mérite agricole,

et titulaire
de la Croix de Guerre 1939-1945 avec palme,

de la Médaille de la Résistance française,
de la Croix du Combattant volontaire de la Résistance,
de la Croix du Combattant volontaire,
de la Croix du Combattant,
de la Médaille de la Déportation pour faits de Résistance.

 

Né le 15 mai 1921, Pierre Gascon entre en résistance en 1941 après sa rencontre avec Bernard de Gaulle, neveu du Général. Il suspend ses études.
Il devient "Gargantua".
Il commence à distribuer des tracts et des journaux clandestins, puis fin 1942 rejoint le mouvement "Jeunesse et Montagne" où il aide plusieurs de ses membres à échapper au STO.

 

Il intègre ensuite le réseau "Périclès", en charge des maquis-écoles, devenu cadre de la Résistance, il reçoit notamment pour mission d'estimer si le Vercors est propice à l’installation d'un maquis.

 

Le 21 septembre 1943, alors qu’il part rejoindre un maquis dans le Jura, Pierre Gascon est arrêté avec un camarade par une patrouille allemande dans le train qui l’emmène à Lyon.

 

Il a été dénoncé. Il est envoyé à l’École de la santé, siège de la gestapo puis à la prison Montluc, il subit plusieurs interrogatoires musclés avant d’être transféré au Frontstalag 122 de Compiègne-Royallieu.

Il est déporté le 28 octobre 1943 au camp de concentration de Buchenwald avec son père Paul, également résistant.

 

Après avoir été affecté dans plusieurs Kommandos et usines, il est libéré le 6 mai 1945 par les troupes américaines. Son père Paul meurt en déportation.

 

Pierre Gascon eu une vie très active après la guerre, il reprend ses études, devient Ingénieur Sup-Elec, chef d’entreprise, président du Tribunal de Commerce, de la Chambre d'industrie.
Homme politique, il fut conseiller général et régional ainsi que premier adjoint au maire de la Ville de Grenoble de 1983 à 1995.

 

Inlassable témoin auprès des jeunes générations dans le cadre du CNRD, c'est devant des milliers d'élèves qu'il apporta son témoignage.

Il a contribué en 1966 à la création du « Musée de la Résistance Dauphinoise », aujourd’hui Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère – Maison des Droits de l’Homme.

Il fut durant 35 ans président de l'UNADIF-FNDIR de l'Isère. En 2017 il fut élu président national de la FNDIR.

 

 

Les obsèques religieuses de notre Ami Pierre se dérouleront lundi 18 février 2019, en l'église de Barraux (38) en présence des hautes autorités.

 

Notre Président national de l'UNADIF Jean-Marie Muller prononcera l'éloge funèbre.

 

Nous renouvelons nos plus sincères condoléances à son épouse Jeanne, leurs 6 enfants, 24 petits-enfants et 28 arrière petits-enfants.

 

 

VIDEO

 

 Les honneurs militaires rendus au Président Pierre Gascon

Lundi 18 février 2019 à Barraux (38)

 

 

 

 

 

Gérard Bocquery

Secrétaire général adjoint

 

 

 

 

 

.