Maurice GERARD

ADIF 88 Maurice GERARD 1

Maurice Gérard, Déporté-Résistant

 

 

Maurice était né à Aroffe, le 17 mai 1921,


A l'âge de 23 ans, le 25 août 1944,  alors qu’il rejoignait  son lieu de ralliement comme la plupart des jeunes de sa génération, des incidents éclatèrent à Aboncourt, entre les nazis et les Résistants qui provoquèrent de nombreux morts et blessés des deux côtés.

Maurice est arrêté avant d’avoir pu rejoindre son poste de combat.

Un voyage infernal commence, Il passe dans 13 camps, dont DACHAU, puis dans le commando d’extermination de JAWORZNO, dépendant du camp d’AUSCHWITZ, où, il sera tatoué sous le n° 20 06 80 sur le bras gauche comme les Juifs.

Au cours de la marche de la mort, entre JAWARZNO et BLECHAMMER, 98% de ses camarades sont morts sur les routes polonaises (87 survivants sur 4200), de froid, de faim ou abattus sans pitié.

Ce commando proche de la frontière russe, a été libéré par les soldats de Staline.

Libéré le 26 janvier 1945, "jamais je n’oublierai cette date, elle fut celle qui marqua véritablement mon retour à la vie" disait-il.

Ensuite, KATTOWICE, puis ODESSA, enfin, MARSEILLE et PARIS.


A son retour à Aroffe, il épouse Marie-Thérèse, puis naîtront leurs 4 enfants : Claudine, Michèle, Odile et Louis.

Et à l’âge de la retraite, il témoignera dans les lycées et collèges pour le "Devoir de Mémoire".


Maurice est décédé le 4 mai 2014, quelques jours avant son 93ème anniversaire.


Nous renouvelons nos plus sincères condoléances attristées à toute sa famille.

 


Jacques Hutin

Président de l'ADIF des Vosges

 

.