Jean CASSAGNE

Jean CASSAGNE

 

Décès de Jean Cassagne, président honoraire de @Mémoire(s) & Déportation du Cantal.

 

 
C’est avec une tristesse profonde que nous faisons part du départ de Jean Cassagne, décédé le 14 mai 2021 à l’aube de sa 92ème année.
 
Mémoire vivante de la déportation, Jean Cassagne était, avec son frère Roger, omniscient sur l’histoire et le sort de plus de cent déportés et de leur familles des arrondissements de Murat et de Saint-Flour.
 
Marqué à vie par les funestes événements des 12 et 24 juin 1944 où, à l’âge de quatorze ans, il avait assisté à la rafle de son père, Jean Cassagne s’était investi corps et âme plusieurs décennies durant comme président de l’ADIF du Cantal et de l’Amicale de Neuengamme à la suite d’Henri Joannon, de Paul Niocel, de Madeleine Mallet et de Louis Vidal jusqu’en 2019, année où il passe la main à Marc Hivernat et Jean Claude Jarrige.
 
Sa contribution à la transmission de cet héritage mémoriel, tant sur le plan historique que culturel, pour Murat et le Cantal est considérable. On lui doit notamment d’avoir oeuvré, avec une poignée de descendants de la 2ème génération de familles de déportés, en faveur de la création du Mémorial de la déportation aujourd’hui porté par Hautes Terres Communauté, d’avoir initié des liens forts avec les responsables des sites de KZ-Gedenkstätte Neuengamme / Neuengamme Concentration Camp Memorial et du Denkort Bunker Valentin, ou encore d’avoir contribué à la première visite historique à Murat de Christian Weber, président du Parlement de Brême.
 
Nous ne manquerons pas de rendre ultérieurement un hommage plus appuyé à cet homme d’une profonde humilité dont les obsèques auront lieu à Murat le lundi 17 mai 2021 à 10h30 en la collégiale Notre-Dame-des-Oliviers à Murat, conformément à sa volonté (soit sans fleurs, ni plaques, ni discours) et nous unirons en pensée pour Jean et feu son épouse Denise.
 
Au nom de notre association et de la communauté des membres qui la composent, adhérents et sympathisants, nous adressons nos sincères condoléances à son frère Roger, ses enfants Pierre et Olivier, leurs épouses respectives, ses nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants ainsi qu’à toute sa famille.
 
 
Le président national Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres UNADIF-FNDIR présentent leurs plus sincères condoléances à ses deux fils et à l'ensemble de la famille de notre ami.