Jean BORGO

Jean BORGO

 

Jean Borgo, Déporté-Résistant, qui a été président de l'UNADIF-FNDIR du Territoire de Belfort pendant 20 ans, vient de nous quitter, samedi 1er juin 2019.

Né en 1924, il était fils d’immigrés italiens, il avait commencé à travailler à l'âge de 16 ans chez Alstom.

La guerre éclate, entré dans la Résistance, où il transmettait des messages, il est capturé et déporté, à l'âge de 20 ans, à Gaggenau, un sous-camp du Struthof. Il survivra. De retour en 1945, à 21 ans, il s’associe à son père dans la menuiserie-ébénisterie familiale à Plancher-Bas puis Giromagny.

En 1970, il devient éducateur atelier à l’IME de Giromagny où il restera jusqu’à la retraite.

Jean Borgo, lecteur quotidien de notre journal depuis 1930, se plaisait à dire qu’il avait appris à lire dans l’Est Républicain.

Joueur, arbitre puis dirigeant de l’Union sportive de Giromagny, il a été impliqué dans le monde du football pendant soixante ans.

Il a consacré une bonne partie de son existence au devoir de mémoire, allant volontiers à la rencontre de la jeunesse.

Marié à Gisèle, il était le père de Jean-Pierre Borgo qui a repris le flambeau au sein de l’UNADIF, accédant à des fonctions nationales et actuel président départemental UNADIF-FNDIR 90.

 

 

(texte et photo D.R. Est Républicain)

 

Le Président national Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres du Bureau national et du Conseil d'administration présentent leurs plus sincères condoléances à Madame Gisèle Borgo, son épouse, à notre ami Jean-Pierre, son fils et à toute sa famille.

 

https://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2019/06/03/deces-de-jean-borgo?fbclid=IwAR2IrUU3xopQPilxZD7KFdMw-qmxEqnp9Cg5N0-Eo8k7oIfrLjYzugT0_Lw