Guy JARRY

Guy JARRY

 

Guy Jarry nous a quittés

C'est avec grande tristesse que nous vous apprenons le décès de notre ami Guy Jarry, Déporté-Résistant, survenu vendredi 30 octobre 2020 à l'âge de 94 ans.

Guy Jarry était Vice-président du Comité représentatif des Déportés et Internés de la Résistance et administrateur national de l'UNADIF-FNDIR. Il était également membre de la Commission nationale de la Médaille de la Résistance française.

En 1940, Guy a 14 ans, il ne supporte pas l'occupation et créé avec un ami un petit groupe de résistants, ils organisent des caches d'armes et du renseignement. En 1943, son groupe rejoint le réseau "Hercule" du SOE du Colonel Maurice Buckmaster.
Fin 1943, son père, son frère et lui sont arrêtés et torturés par la Gestapo.
Après avoir été emprisonné puis interné au camp du Royal Lieu à Compiègne, il est déporté le 22 janvier 1944 au KL Buchenwald. En février 1944, il est transféré au KL Mauthausen et est intégré au kommando de Gusen. C'est très affaibli et méconnaissable qu'il est libéré par les troupes de l'US Army le 5 mai 1945.

Après la guerre, il exercera le métier d'antiquaire, il épousera Chantal qui était membre de son groupe de résistants, ils auront deux fils.

Très impliqué dans la transmission de la mémoire de la Résistance et de la Déportation, c'est sans relâche qu'il témoignera devant les jeunes générations dans le cadre du CNRD. En juillet dernier, il fut le grand témoin du n°604 de notre revue trimestrielle UNADIF-FNDIR "Le Déporté pour la Liberté".

 

Guy Jarry en juillet 2020, grand témoin du n°604 de notre revue "Le Déporté pour la Liberté"

 

 

Guy Jarry était Officier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur, titulaire de la Médaille militaire, Croix de Guerre 1939-1945 avec Palme, Médaille de la Résistance Française, Médaille de la Déportation pour faits de Résistance.

le Président Jean-Marie Muller et l'ensemble des membres du Bureau national et du Conseil d'administration national présentent leurs plus sincères condoléances à toute la famille de notre ami Guy.