André MARCHISET

André MARCHISET

 

C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de notre ami André Marchiset, Déporté-Résistant, président d’honneur de l’UNADIF-FNDIR de la Haute-Saône, survenu le 14 octobre 2020, à l’âge de 95 ans.

Né à Raddon, le 25 janvier 1925, il fut déporté en août 1944 au KL Natzweiler-Struthof, à l'âge de 19 ans, il devient le matricule 23 986, il est transféré peu après au KL Dachau, matricule 101 924, puis au camp annexe d’Allach pour travailler 12 heures par jour ou par nuit dans l'usine BMW. Libéré par les troupes de l’US Army fin avril 1945, il exercera le métier d’horloger-bijoutier à son retour en France. Il fondera une famille avec son épouse Geneviève, décédée en 2019, ils eurent quatre fils, l'un d'eux, Christian décédera en 2010.

Il fut le président de l’UNADIF-FNDIR 70 durant de longues années. Son fils Bernard lui succéda à ce poste. André était un infatigable témoin auprès des élèves des collèges et lycées de son département dans le cadre du CNRD.

Il écrivit son autobiographie « Une vie entre Vellersexel, Dachau, Gray »

Il fut le grand témoin du n°599 d'avril 2019 de notre revue trimestrielle UNADIF-FNDIR "Le Déporté pour la Liberté".

Il est également un des déportés-témoins du récent DVD « La Voix du rêve »

Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur et titulaire de plusieurs décorations pour ses actes dans la Résistance.

Ses obsèques ont lieu vendredi 16 octobre 2020, à 14h30, en la basilique Notre-Dame de Gray, son village.

Le président Jean-Marie-Muller et l’ensemble des membres du Conseil d'administration national UNADIF-FNDIR présentent à ses enfants et toute sa famille, leurs plus sincères condoléances.

 

(photo D.R. Amicale du Struthof)

 

Gérard Bocquery

Sga