Cérémonie hommage aux Résistants du Bataillon de France

Cérémonie hommage aux Résistants du Bataillon de France

 

Compiègne, Monument aux Morts pour la France
 
 
Dimanche 7 mars 2021, nous avons honoré, aux côtés des autorités civiles et militaires, la mémoire des Déportés-Résistants du Bataillon de France.
 
 
Chaque année, début mars, la Ville de Compiègne et l'UNADIF-FNDIR de l'Oise rendent hommage aux Résistants du groupe "Le Bataillon de France". Groupe de Résistants Compiégnois et des villages environnants.
 
Dimanche 7 mars, une messe a été célébrée en l'église Saint Jacques de Compiègne, suivie d'un dépôt de gerbes au Monument aux Morts, en mémoire à ce groupe de résistants.
 
Le groupe "Bataillon de France" fut l’un des premiers groupes armés de la Résistance française.
 
Créé dès l'automne 1940, il fut détruit en mars 1942 par le contre-espionnage allemand, la Geheime Feldpolizei, deux mois après son ralliement au mouvement Combat Zone Nord.
 
Le groupe fut infiltré par un agent du contre-espionnage allemand. Déportés en Allemagne, ses membres furent pour la plupart condamnés à mort et exécutés par décapitation, le 7 décembre 1943 à Cologne.
 
Les autres moururent en prison ou dans un camp.
 
Seuls, deux déportés revinrent : René Nicot et Maurice Rousselet.
 
 
Les membres UNADIF-FNDIR de l'Oise, Michèle Rossi et Nathalie Lonchampt, fille et petite-fille de membres du Bataillon ont déposé la gerbe devant le Monument aux Morts pour la France, le président Gérard Bocquery portait notre Drapeau UNADIF-FNDIR de l'Oise.
 
 

 

Photos D.R. Richard Dugovic - Agglomération de la Région de Compiègne (A.R.C.)